Conseils

Comment vaincre la fatigue musculaire liée au ski

Comment vaincre la fatigue musculaire liée au ski



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le ski est un sport physiquement exigeant et la tension exercée sur vos muscles après une journée sur la colline peut entraîner de futures douleurs et blessures. La fatigue musculaire survient lorsque vos muscles perdent leur capacité à remplir leurs fonctions habituelles et est généralement causée par un exercice intense. Le ski a tendance à exercer pleinement les muscles de la jambe et il en résulte une fatigue musculaire. Le conditionnement avant de monter sur la colline, ainsi que les mesures de sécurité et les mesures prises après une journée sur les pistes, peuvent soulager ou même prévenir la fatigue musculaire.

Étape 1

Préparez-vous pour une journée sur les pistes. Surmonter la fatigue musculaire commence avant même que vous ne montiez sur la colline. Le Dr Ed Laskowski du Centre de médecine du sport de la clinique Mayo suggère de s'entraîner avec des exercices de conditionnement aérobique avant de partir en excursion de ski. Si vous skiez tout l'hiver, commencez à vous conditionner avant le début de la saison. Beaucoup de blessures de ski se produisent parce que les personnes qui ne font pas d'exercice régulièrement se rendent sur la colline de ski et font de l'exercice pendant une journée entière. En plus des exercices d'aérobie, renforcez vos jambes avec des exercices de renforcement des muscles abdominaux, du dos et du bassin afin d'accroître l'équilibre et la stabilité. Préparez-vous aux pistes en restant en bonne condition physique et en faisant de l'exercice régulièrement. Si vous êtes déjà en forme, vos muscles ne seront pas trop choqués par une journée complète d'exercice.

Étape 2

Réchauffez vos muscles avant de plonger dans les diamants noirs et les bosses. Prenez quelques minutes avant chaque session pour faire des sauts d'obstacles ou pour courir sur place. Si vos muscles sont froids, ils sont plus contractés et risquent davantage de se blesser. Restez hydraté lorsque vous êtes sur la colline et après avoir skié. Même une légère déshydratation peut affecter votre performance musculaire et augmenter la fatigue musculaire.

Étape 3

Profitez du temps juste après une séance de ski quand vos muscles sont encore chauds. Avant que vos muscles aient froid, vous devez les aider à se débarrasser des sous-produits créés pendant l'exercice, afin qu'un nouveau sang puisse circuler et commencer le processus de guérison. Les étirements après le ski réduisent vos chances d’obtenir des douleurs musculaires d’apparition retardée. Faites précéder vos étirements de cinq à dix minutes de marche sur place, comme exercice de récupération. Étirez vos muscles des jambes avec des mouvements brusques, des mollets, des aisselles et des quadruples. Effectuez des rotations du tronc pour étirer les muscles principaux que vous avez utilisés pour équilibrer vos skis toute la journée.

Étape 4

Reposez vos muscles après une journée sur les pistes. La récupération est l’un des éléments les plus importants pour que vos muscles ne se blessent pas. Lorsque vous partez en voyage de ski pour une courte période, vous souhaitez souvent intégrer le plus de temps possible à votre calendrier de ski. Le problème est que, si vous ne vous accordez pas le temps nécessaire pour vous reposer entre les séances, vous allez exercer vos muscles trop loin et vous ne pourrez pas skier pour le reste du voyage ou même pour une saison de ski complète. Allongez-vous la nuit avec vos jambes surélevées pour les aider à récupérer le lendemain. Si vous êtes épuisé après une journée de ski, ne revenez pas pour la séance de ski nocturne.

Pointe

  • Un léger massage après une journée sur la colline peut aider le sang frais à circuler dans les muscles de vos jambes et soulager la fatigue musculaire.
  • Restez sur les sentiers dans votre niveau de compétence.
  • Skiez avec un partenaire en cas de blessure musculaire ou autre.