Misc

L'abus de déodorant en tant que drogue

L'abus de déodorant en tant que drogue


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Selon l’Enquête nationale sur l’abus des drogues et la santé, la majorité des toxicomanes inhalés ont entre 12 et 18 ans, indique l’Institut national de lutte contre l’abus des drogues (NIDA). La plupart d'entre eux consomment des substances domestiques telles que la peinture en aérosol, les laques et les déodorants en aérosol.

Les méthodes

Les utilisateurs inhalent un désodorisant en aérosol en utilisant plusieurs méthodes différentes. On entend par «souffler» lorsque les utilisateurs imbibent la substance d'un chiffon ou d'un autre tissu et en recouvrent les voies respiratoires. Certains pulvérisent la substance directement dans leur nez ou leur bouche. Certains respirent les vapeurs ou même hyperventilent à l'intérieur d'un sac en papier recouvert de déodorant ou en plastique.

Effets

Les inhalants tels que les déodorants produisent un effet rapide, rapide et ne dure que quelques minutes. Leurs effets sont similaires à ceux de l’alcool, notamment des troubles de la parole, de la maladresse, des vertiges et de l’euphorie. Un usage répété peut provoquer des étourdissements, une somnolence ou des maux de tête, selon NIDA. Une utilisation lourde et répétée peut entraîner une perte de conscience.

Des risques

Les abuseurs de déodorant et d’autres substances inhalées risquent d’endommager de manière irréversible le cerveau ou le système nerveux central et, éventuellement, d’endommager de manière irréversible le foie et les reins. Renifler à plusieurs reprises des substances concentrées dans des aérosols peut également provoquer une insuffisance cardiaque subite et la mort ultérieure, un phénomène connu sous le nom de "mort subite par reniflement", selon NIDA.



Commentaires:

  1. Auliffe

    La question divertissante

  2. Pierre

    Je suis d'accord, c'est la drôle de phrase

  3. Amall

    Oui, je vous comprends. Dans ce document, il est également jugé excellent, je soutiens.



Écrire un message